Menu principal

Le monde de l'après-covid- 3
par Mireille Forget le 2020-12-28

Trois jours avant Noël

Jasmine prépare son traditionnel grand diner de Noël, elle est très heureuse et pas peu fière de pouvoir enfin le refaire.  C’est qu’elle n’a pas pu les trois dernières années.  En 2020, on n’en parle pas.  En 2021, la population a été vaccinée en commençant par les personnes les plus à risques, ce qui s’est terminé au printemps.  Puis les autres ont suivi et ce n’est qu’à l’automne qu’on a pu penser avoir vacciné tous ceux qui étaient volontaires.  Mais, pendant cette année, il y a encore eu des éclosions, certaines personnes n’étaient pas réceptives au vaccin, certains vaccins réussissaient mieux sur certaines catégories de la population et on testait encore le temps d’efficacité des vaccins.  Pas moyen d’être tranquille et les voyages risquaient de ramener ce mal chez nous.  

En 2022, c’était mieux, les pays riches ont commencé à aider les plus pauvres, la communauté mondiale avait enfin compris que c’est «tous ensemble ou personne n’est à l’abri…»  La proportion de personnes volontaires avait presque atteint le 80/90% de la population et on approchait du chiffre magique pour atteindre une immunité collective, mais pas tout à fait.  Les gros rassemblements sans masques ont donc été déconseillés.  

Mais là, en 2023, Jasmine a le feu vert et ses invitations sont lancées.

Quand Jasmine reçoit la famille Lajoie à Noël, il y a entre 35 et 50 personnes, de tous les âges, de tous les genres et de toutes les origines.  

La grande maison ancestrale fraîchement rénovée est prête pour la réception.  Les hommes ont déménagé les meubles pour installer des tables.  La cuisine ultra moderne et l’îlot central brillent de tous leurs éclats, le menu est composé et plusieurs familles se sont partagé la tâche.  Plus que 2 jours à attendre mais ce n’est rien quand ça fait 3 ans que tu patiente…

Jasmine sourit...







Espace publicitaire