Menu principal

La pandémie nous apprend à mieux vivre ensemble
par Mireille Forget le 2021-01-01

Quelle année 2020, quel voyage !  Cette année qui débute nous réserve aussi ses surprises mais nous ne sommes plus aussi naïfs, alors, ça va bien aller !  

BONNE ANNÉE 2021 À TOUS !


ÉDITORIAL

Voilà qu'est terminée cette année qui a vu nos certitudes s'envoler.  Elle avait pourtant très bien commencé et les activités sociales se déroulaient rondement.  Mais il n'a fallu que 75 jours pour que tout bascule et qu'on se retrouve isolés chez soi en retraite fermée, consternés, à essayer de comprendre ce qui nous arrivait.  

Les faiblesses de nos sociétés inégalitaires n'ont pas tardé à se manifester.  Le personnel soignant est vite devenu nos anges gardiens avant de tomber au poste, victime du virus à son tour.  Nous avons découvert de la pire façon les conséquences désastreuses d'années de désinvestissement dans les services aux aînés.  Nous avons tous souffert.

Puis l'été nous a donné un répit et nous avons redécouvert les joies de la nature et du camping.  La saison touristique s'est tenue sans subir trop d'inconvénients.  Puis, la rentrée a ramené en force cette deuxième vague.  


Mais, qu'avons-nous appris ?

Nous avons réalisé à quel point nous dépendons les uns des autres.  Que la science est très importante.  La solidarité internationale qui s'est développée dans la recherce d'un vaccin est du jamais vu.  Les grands laboratoires se sont séparé les tâches pour gagner du temps.  Des procédures immuables se sont assouplies et des vaccins sont d'ores et déjà en circulation dans le monde.  Un bel espoir mais qui ne règlera pas le problème en disant ciseau.

On a fait ce qu’il fallait faire, avec patience et détermination.  On a appris à s'entraider.  Comme il est important de regarder tous dans la même direction si on veut avancer en foule vers l’avenir.  L’humanité est une.  Nous en faisons tous partie et l'ensemble de toutes nos vies, c’est ce qui fait une société, la réalité dans laquelle nous vivons.  

La pandémie a aussi mis à mal l'économie et, là aussi, il importe de faire des changements majeurs.  Les Plans verts du Canada et du Québec sont déjà à se mettre en place, favorisant partout la réduction des émissions de gaz à effet de serre.  L’électrification des transports ainsi que les nouvelles pratiques en alimentation et en agriculture en témoignent.

Il faut ajouter que les citoyens et les investisseurs des grands fonds de retraite, un exemple, encouragent de plus en plus ce qu’on appelle la finance responsable.  C'est déjà en cours, à tel point qu’au Québec, 70 % des investissements ont migré vers cette forme dans les dernières années.  On en demande plus et, en même temps, l’offre écoresponsable se développe et devient plus sûre et rentable, ce qui crée un effet boule de neige où tout le monde est gagnant.

Donc, chers lecteurs, utilisez tout ce que vous avez de patience, gardez confiance, nous sortirons de ce problème grandis et plus forts.

Mireille Forget





Mots-Clefs

Mot du Jour de l'An  
Espace publicitaire