Menu principal

Nous évoluons à toute vitesse!
par Mireille Forget le 2021-03-04

J'écris ces lignes le 6 février.  Un beau soleil illumine le paysage mais un fort vent d'ouest le glace.  Si par temps calme, je sens l'astre du jour réchauffer mon visage, la chaleur s'éparpille instantanément.  Et pourtant, il y a comme une promesse dans l'air, perception que les érables semblent partager.  Ce sera bientôt le temps des sucres... 


Un regain d'espoir

Les médias nous promènent d'émotions en craintes avec leur façons de toujours présenter le côté sombre des choses comme une évidence.  

Les chefs des partis d'opposition, qui n'ont pas trop à faire en ces temps de pandémie, sont en mode accusation et demandent des certitudes alors que la réponse reste largement inconnue.  Ils me font penser à ces enfants qu'on amène en voyage et qui ne trouvent rien d'autres à faire que de demander toutes les dix minutes: on arrive-tu?

Mais, parallèlement à ce brouillard médiatique, on sent que les choses avancent.  Les pharmaceutiques équipent leurs usines pour répondre à une demande beaucoup plus forte que prévu.  Le Canada, à l'instar d'autres grandes démocraties comme le Japon, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et plusieurs pays européens doit faire face au fait qu'il n'a pas d'usine de fabrication et il semble que nous allons nous en doter d'une qui pourrait être efficace dans un an ou deux.  Piètre consolation face aux nouveaux variants.  Heureusement, nous venons de faire la preuve de l'efficacité d'un confinement bien pensé et surtout bien suivi. Ce qui nous fait réaliser que nous pouvons agir efficacement tous ensemble.  Nous avons ce pouvoir.   Le couvre-feu prouve son efficacité pour ce qui est de convaincre les récalcitrants.  Collectivement, nous retrouvons un sentiment de contrôle sur les événements.


La pandémie nous a fait réfléchir et nous a changés

Cette année hors normes nous a sortis de notre zone de confort.  Isolés dans nos maisons, nous avons eu tout le temps pour réfléchir.  Débarrassés du sentiment de course contre la montre qui nous caractérisait il n'y a pas si longtemps, nous avons amorcé un retour à des valeurs humaines, familiales, intimes.  Et, notons que, faute de meilleures distractions, bien chouchouté nos intérieurs...  Privés de distractions, nous avons senti le besoin de nous prémunir contre les aléas de la vie, nous avons économisé comme jamais.  Ou payé nos dettes. Mis de côté des montants qui seront bien utiles pour assurer la relance quand la majorité des personnes à risque auront été vaccinées et que le stress collectif aura baissé d'une coche.

  

Arrivée d'une économie prospère mais surtout plus verte

L'électrification des transports va s'accélérer.  Le Canada et le Québec possèdent d'abondantes ressources naturelles dont ce fameux lithium qu'on utilise dans les batteries des véhicules électriques.

RDI économie nous présente souvent ces industries innovantes.  Il y a une compagnie québécoise qui est à commercialiser un masque encore plus performant, le N99.  Ce qui signifie qu'il filtre 99% des matières en suspension dans l'air.  Comme ailleurs, il a fallu travailler fort pour le faire accepter, la procédure d'avant-covid stipulait qu'il devait recevoir l'aval des Américains.  Reste qu'il faut organiser les chaînes de production pour suffire à la tâche.  Mais bon, ce masque québécois pourrait être échangé contre... des vaccins? (blague)  Le nouveau président américain croit au protectionnisme mais il va, tôt ou tard, découvrir comment nos économies sont inter-reliées...

Oui, tout bouge et si vite!  Nous visualisons difficilement tous ces changements et pourtant ils sont là. Beaucoup d'entrepreneurs ont compris que c'est dans les passes difficiles qu'il faut foncer et ils le font.  Après tout, l'avenir n'appartient-il pas aux audacieux?

Mireille Forget





Espace publicitaire