Menu principal

Vers davantage d'autonomie locale?
par Mireille Forget le 2021-03-06

Le comité Mes soins restent ICI souhaite saluer la création récente d’un Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) pour le territoire du Kamouraska. 

Depuis la triste réforme centralisatrice du docteur Barrette, les instances de concertation professionnelle ont également dû se fusionner au niveau de la région du Bas-Saint-Laurent.  Notez que plusieurs résidents de nos deux municipalités font affaire avec les services de santé du Kamouraska et sont donc directement concernés par le sujet.


Réforme contreproductive

Ce nouveau contexte est vite apparu comme contreproductif par la plupart des personnes impliquées. 

Aux dires de la Dre Marie-Eve O-Fromentin, «Comment voulez-vous en arriver à un travail de concertation fonctionnel quand nous nous retrouvons plus d’une centaine de professionnels dans une même salle, ayant chacun des réalités différentes et des besoins sous-régionaux différents?»


Les professionnels s'organisent

Lors de la dernière assemblée générale du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) du Bas-Saint-Laurent, les membres ont voté afin de mettre sur pied des instances locales de CMDP, et ce même si la structure régionale de ce même CMDP régional demeure active. 

En décembre dernier, les médecins, dentistes et pharmaciens du Kamouraska ont procédé formellement à la constitution de cette nouvelle instance locale. Ils sont depuis lors confiants de se doter d’un outil qui leur permettra de trouver ensemble de meilleures façons de représenter les besoins des usagers de leur communauté et de veiller au maintien de la qualité des soins. 

«Donc, nous attendons maintenant que le CISSS-du-Bas-Saint-Laurent nomme, tel que prévu, un interlocuteur pour siéger sur le comité local» de compléter Dre Fromentin.


Mes soins restent ICI

On se rappelle que le comité Mes soins restent ICI réclame depuis longtemps la mise en place d’une «autorité locale de gestion imputable envers le milieu kamouraskois». 

Cette revendication est ramenée régulièrement lors des rencontres périodiques avec l’interlocuteur désigné par le CISSS-du-Bas-Saint-Laurent pour le Kamouraska et auprès de notre députée et Ministre responsable du Bas-Saint-Laurent madame Marie-Eve Proulx. 

La mise sur pied d’un CMDP local est donc perçue comme un pas dans la bonne direction. Il en est de même pour la nomination récente, tel qu’exigé par le Premier ministre lui-même, d’un gestionnaire attitré aux CHSLD du Kamouraska.

Cependant aux dires du Président du comité, monsieur Jean Martin, «Les pièces du casse-tête commencent à se remettre en place; mais nous sommes encore loin de la situation attendue. Nous espérons que le Ministre de la Santé et Service sociaux saura tirer les leçons qui s’imposent à la suite des disfonctionnements constatés ces derniers mois et qu’il ramènera la gestion du réseau de la santé et des services sociaux plus près de nos communautés.»

Le comité Mes soins restent ICI est issu d’une mobilisation de 5 000 personnes dans les rues de La Pocatière en mai 2017. Cette marche avait pour but de sauvegarder les soins de proximité à l’hôpital Notre-Dame-de-Fatima alors aux prises avec d’importantes découvertures de services. 

Le comité multiplie depuis ce temps les représentations politiques et interventions publiques afin de rétablir le niveau de soins et services de proximité requis pour la population de notre milieu.




Espace publicitaire