Menu principal

L' agriculture et la protection des milieux humides
par Mireille Forget le 2021-04-02

À la mi-février, nous étions 18 à assister à une visioconférence du Comité agricole forestier tenue par l’OBV de la Côte-du-Sud.  Les participants (dont trois de nos 2 municipalités) provenaient des MRC de Bellechasse, Montmagny et L’Islet.  Il y avait des éleveurs et des producteurs agricoles, trois représentants de l’UPA, un ingénieur forestier, deux gestionnaires de cours d’eau et des spécialistes de l’OBV de la Côte-du-Sud.  

On nous demandait d'identifier les problèmes observés dans les milieux humides (en lien avec les activités agricoles) et à présenter des actions qui pourraient contribuer à les résoudre.


Les choses à améliorer

Première problématique observée: le manque de connaissance des principaux intéressés sur le sujet et le fait que les milieux humides qui ne sont pas toujours considérés.  Va pour une rivière ou un lac mais les marais, les zones humides ?  Ils sont trop souvent vus comme un embarras... des réflexes qui viennent du siècle passé.

Les grosses averses, maintenant plus fréquentes, causent des débordements.  Les ponceaux trop petits occasionnent des inondations et le déboisement, le drainage en amont accentuent ce problème.  On a aussi observé une augmentation des périodes de sécheresse qui ont des effets néfastes sur le sol, la forêt et la biodiversité. Pour contrer ces problématiques et protéger les sols de l’érosion éolienne il est maintenant possible d’utiliser des cultures de couverture.

Il importe de bien planifier l’implantation des bandes riveraines, en particulier sur les bords des coulées et aux endroits problématiques.  Dans les cas de décrochage des talus suite au déboisement, on a suggéré de replanter des arbustes qui vont s’enraciner plus vite et offrir une meilleure protection.  Il faudrait aussi réglementer les coupes forestières en bordure des cours d’eau afin d’assurer le respect des distances et éviter que les travailleurs ne jettent les branches dans le cours d’eau…

Dans certains cas, les coups d’eau peuvent provenir de coupes forestières dans des marécages, ce qui réduit leur fonction d'éponge.   Des solutions sont possibles comme de procéder aux opérations en hiver pour diminuer les perturbations ou utiliser une machinerie adaptée.  Un autre problème est soulevé: l’utilisation de pesticides peut nuire aux végétaux plantés dans les bandes. 


Actions significatives

Il importe de favoriser la biodiversité partout dans l’implantation des aménagements.  Une bonne biodiversité augmente la résistance aux évènements climatiques extrêmes et protège ainsi les cultures.  Favoriser la vie dans le sol.  Préciser les zones à risques pour y aménager des haies brise-vent.  Ne pas négliger le suivi des aménagements mis en place, surtout les premières années.

Il faut favoriser des pratiques visant à rendre le sol plus stable et moins compacté afin de limiter l’érosion.  Augmenter l’infiltration de l’eau de pluie, freiner le ruissellement.  Certaines techniques vont dans ce sens: le semis direct, le non-travail du sol, les cultures de couverture, choisir le moment approprié pour le passage de la machinerie et adoucir les pentes pour ralentir l’écoulement de l’eau donc l’érosion.


Suggestions

Il faut développer les connaissances sur les milieux humides (emplacement et types retrouvés).  Faire de la sensibilisation et de l’éducation afin d’améliorer les pratiques aux champs.  Changer graduellement les pratiques et être à l’affût des effets pour ajuster le tir.  Organiser des activités entre producteurs et citoyens.  Mieux soutenir les producteurs dans le processus.  Améliorer la collaboration entre le monde muncipal, les producteurs, les gouvernements et l’OBV.

Il est possible de conserver et protéger les milieux humides agricoles sans mettre en péril ce qui est cultivé.  Mettre les efforts sur l’ensemble du cours d’eau, pas seulement là où on a déjà fait des efforts.   Avoir un meilleur suivi et contrôle du pH, faire la rotation des cultures et les épandages à des moments stratégiques.

Une rencontre très intéressante et vraiment productive !

 Mireille Forget







Mots-Clefs

Milieux humides  
Espace publicitaire