Menu principal

Un iris en l'honneur de M. Roméo Dallaire
par Mireille Forget le 2021-08-03

Le 25 juin dernier, journée d’anniversaire de naissance d’un illustre citoyen de Saint-Roch-des-Aulnaies, les Jardins de Gisèle, en collaboration avec la Municipalité, ont remis à monsieur l’honorable Roméo A. Dallaire, lieutenant-général à la retraite, un cadeau fort unique et particulier, soit un nouveau cultivar d’iris qui portera désormais le nom «Roméo Dallaire».


Une oeuvre de Gisèle Lebrun

Cette marque d’honneur et de reconnaissance lui a été préparée par madame Gisèle Lebrun, fondatrice des Jardins de Gisèle situés dans le magnifique deuxième rang de Saint-Roch-des-Aulnaies.  Ce nouveau cultivar provient d’une hybridation réalisée par madame Lebrun elle-même.

«C’est un cultivar très coloré et très grand, le plus grand de mon jardin, vigoureux, plein de vitalité, qui aime prendre et enrichir l’espace qu’il investit.  Je pense qu’il ressemble beaucoup à l’image que j’ai de monsieur Dallaire» de dire l’horticultrice Gisèle Lebrun.  Cet iris «Roméo Dallaire» sera enregistré officiellement à l’American Iris Society, tout comme l’a été celui décerné à l’illustre hockeyeur Jean Béliveau en 2009 et à madame Pauline Marois en 2018.  

Ces iris peuvent être admirés à leur apogée de floraison à la fin de juin, dans les magnifiques Jardins de Gisèle qui regroupent plus de 500 variétés d’iris, quelque 200 variétés de lys et d’hémérocalles ainsi que d’innombrables fleurs annuelles et plantes vivaces.

«Unique à bien des égards, ces jardins sont véritablement le fruit d’un travail herculéen, l’œuvre de toute une vie!   Il suffit d’écouter les explications de madame Lebrun lorsqu’elle en parle, avec tant de passion, lors de la visite guidée de ses jardins.  Pour cela elle mérite toute notre admiration», de déclarer monsieur André Simard, maire de Saint-Roch-des-Aulnaies.

Monsieur Dallaire a aussi signé les 2 livres d’or (Municipalité et Jardins).  Cet aulnois d’adoption toujours fort actif, demeure un fervent défenseur des droits de la personne, de la santé mentale et des enfants touchés par la guerre.


Un tir de canon pour M. Dallaire

Pour l’occasion, en plus de la visite des jardins conduite par Mme Lebrun et de la petite cérémonie du dévoilement coorganisée avec le soutien de la Municipalité de Saint-Roch-des-Aulnaies, le jubilaire et ses invités ont eu le droit à quelques démonstrations de tirs de canon par la 3e Batterie d’artillerie de campagne de Montréal. 

L’un de ces coups de canon a même été tiré par Mme Gisèle Lebrun elle-même, ce qui est venu troubler pour quelques instants la quiétude habituelle de ses immenses jardins qu’elle développe et entretient depuis maintenant, tenez-vous bien : 55 ans !

Les Jardins de Gisèle sont une entreprise et un site privés.   Il est cependant toujours  possible de les visiter du vendredi au mardi à 13h30.  Ils sont situés au 1173, rang 2, à Saint-Roch-des-Aulnaies.



Brève biographie de Roméo Dallaire

Fils de militaire et militaire de carrière au sein de l’Armée canadienne, il a commandé le 5e Régiment d'artillerie légère du Canada.  En juillet 1989, il a été promu au grade de brigadier-général et pris le commandement du Collège militaire royal de Saint-Jean. Il a ensuite été muté à Valcartier où il a pris le commandement du 5Groupe-brigade mécanisé du Canada de 1991 à 1993.

Il est cependant surtout connu pour son affectation comme commandant des Forces de la Mission des Nations unies pour l'Assistance au Rwanda et chef des observateurs militaires de la mission d’observation de l’ONU en Ouganda et au Rwanda en 1993, missions qui devaient aider ce pays à établir un Gouvernement de Transition à Base Élargie.  Le Général Dallaire était à la tête de faibles effectifs légèrement armés, avec ordre de ne pas intervenir et de n'utiliser la force qu'en cas de légitime défense.  Difficile position face à l’atroce génocide qui a fait 800.000 victimes rwandaises.  

James Wood, un spécialiste des affaires africaines au Pentagone estime que Romeo Dallaire «... a compris bien avant tout le monde ce qui était en train de se produire.  Je crois qu’il aurait joué un rôle positif plus actif et peut-être plus décisif si on lui avait donné l’autorité pour le faire.  Au Canada, Dallaire est généralement considéré comme un héros qui a essayé de toutes ses forces d'arrêter le génocide et qui a pu sauver au moins quelques vies.»

Il a pris sa retraite des forces armées canadiennes en avril 2000.

Élu sénateur à Ottawa en 2005, il quitte cependant son poste en juin 2014, pour se consacrer à des dossiers qui lui tiennent à coeur tels les enfants soldats, le soutien aux militaires blessés ou traumatisés et leurs familles ainsi qu'à l'écriture de deux livres.  L'honorable Dallaire a occupé ce poste 9 ans.


Selon Wikipedia et d'autres sources





Espace publicitaire